Abeille butinant une fleur

LE BEE SPOT DE SANI

Conçu par le Bee Camp

QU’EST-CE QUE LE
BEE SPOT DE SANI

Le Bee Spot de Sani est le fruit d'une collaboration entre Sani Resort et le Bee Camp, la première ONG grecque spécialisée dans la protection des pollinisateurs. Il s'agit du plus grand et du premier Bee Spot interactif de Grèce, qui vise à protéger les abeilles et autres pollinisateurs présents dans la région du Sani Resort tout en mettant en évidence leur relation avec l’homme et les plantes. Le Bee Spot de Sani est un jardin innovant et favorable aux abeilles, comprenant sept stations différentes, dédiées au cycle de vie des abeilles solitaires. Chaque station, conçue dans le souci d’être utile à la fois aux humains et aux pollinisateurs, nous donne des informations sur la biologie des abeilles sauvages ainsi que des exemples réels d'espèces d'abeilles locales. Outre les activités pédagogiques qui peuvent s'y dérouler, le Bee Spot sert également de lieu de repos pour les pollinisateurs et les hommes, tout en sensibilisant ces derniers à la biodiversité et au rôle primordial des abeilles.

Location: La plage de Sani, sur le chemin de la plage Bousoulas

Lavande et abeilles

STATION 1

LE POINT D’EAU

Il n'y a pas de vie sans eau. Chaque organisme vivant, y compris les abeilles, a besoin d'eau quotidiennement. L'eau, en tant qu'élément fondamental de l'écosystème naturel, est par conséquent une partie essentielle de ce jardin respectueux des pollinisateurs. Les abeilles sont bien capables de parcourir jusqu'à 8 kilomètres à la recherche d'eau, mais elles se fatiguent souvent et peuvent même se perdre. Une petite source, soigneusement aménagée en plateaux peu profonds, permet aux abeilles d'atteindre l'eau en toute sécurité et de s'abreuver, sans risque d’épuisement ou de noyade.

Abeille se désaltérant

STATION 2

LE JARDIN BOTANIQUE

Au cours de millions d'années d'évolution, les abeilles et les plantes se sont adaptées à l’environnement et au climat de chaque région, créant de relations symbiotiques étroites. Le régime alimentaire des abeilles a assuré la pollinisation des plantes en transmettant leur matériel génétique par l'intermédiaire du corps des insectes et assurant ainsi leur survie. Grâce à leurs caractéristiques impressionnantes, comme des couleurs vives et des parfums intenses, les plantes, tout en attirant les abeilles, agrémentent par leurs saveurs nos expériences culinaires. Cependant, une seule espèce végétale ne suffit pas à maintenir les abeilles à proximité. Un jardin adapté aux abeilles a besoin d'une combinaison de plantes offrant une floraison continue, tout au long des différentes saisons, et fournissant les réserves nutritives indispensables pour chaque étape du cycle de vie des abeilles.

Jardin botanique

STATION 3

L’HÔTEL POUR POLLINISATEURS

Abeilles, papillons, coccinelles, coléoptères et toutes sortes d'insectes, attirés par les fleurs, transportent involontairement du pollen, participant au prodigieux processus de la pollinisation. Une telle variété de formes de vie est appelée biodiversité et est vitale pour la durabilité de tous les systèmes naturels. Mais où vivent toutes ces créatures? La plupart des insectes recherchent des abris et des cavités naturels pour se reposer, y passer la nuit et se reproduire. Une sculpture en bois dotée d’anfractuosités de diverses formes et dimensions peut servir de point de rencontre pour de nombreuses espèces différentes.

Abeille à l'intérieur de l'hôtel pour pollinisateurs

STATION 4

LA TOUR DE L'ABEILLE SOLITAIRE

La plupart des espèces d'abeilles vivent des vies solitaires, loin des ruches. Sans abri permanent et sans besoin de produire du miel, ces abeilles ont peu de raisons de se défendre en utilisant leur dard. Leur point commun avec les autres abeilles est leur faculté à distribuer le pollen de fleur en fleur et à polliniser les plantes. Tout comme le papillon ou le hanneton des roses, elles passent leurs journées à voyager d'une plante à l'autre, de la prairie à la forêt. La tour des abeilles, telle un vieux tronc d'arbre qui se décompose lentement, sert de lieu de repos pendant ce parcours, offrant aux abeilles un refuge temporaire et surtout un endroit sûr pour donner vie à leurs bébés! La Xylocopa violacea est l'une des abeilles solitaires les plus communes en Grèce. Elle se déplace seule de fleur en fleur et niche dans de telles galeries en bois.

Abeille butinant une fleur

STATION 5

LA NURSERIE D’OBSERVATION

Comment commence la vie d'une abeille? À quoi ressemblent ses œufs? Ou la progéniture d'une abeille charpentière? Comment grandissent-elles et se développent-elles, que mangent-elles et comment s'apprêtent-elles à faire leur premier vol dans le monde extérieur? Un rapide coup d'œil dans les galeries sombres que les abeilles creusent dans le bois révèle les aspects prodigieux et secrets de leur développement, de l’œuf à l’abeille adulte, avant que celle-ci ne voie le soleil pour la première fois. Les œufs sont stockées sur des boules de pollen et des matériaux naturels, en rang d'oignon et selon un schéma caractéristique, formant une véritable chambre d'élevage, où les œufs éclosent et les larves se nourrissent et se développent.

Nid d'abeille

STATION 6

L’ABRIS DANS LE SOL

«Si vous voulez aider les abeilles, préservez intact un carré de terre.» Un simple bout de jardin à la terre stérile et non traitée est d'une grande importance pour la vie de nombreuses abeilles solitaires. De nombreuses espèces, comme l'abeille aux pattes poilues, l’Anthophora plumipes, cherchent refuge dans la terre, à l'abri des prédateurs et des conditions météorologiques défavorables. À l'intérieur des galeries souterraines qu'elles creusent eux-mêmes, ces abeilles pondent leurs œufs, plaçant chacun d’entre eux sur une boule de pollen. Cette boule de pollen constituera le premier repas de leur progéniture. Quelques brins de paille, feuilles mortes et autres matériaux naturels, parfois utilisés pour assurer une meilleure couverture et conserver l’humidité, servent également à de nombreuses autres espèces vivant ou passant par le jardin des pollinisateurs.

Abeille sur feuille d'arbre

STATION 7

LE JEU DE LA POLLINISATION

Dans la nature, la plupart des fleurs regorgent de nectar et de pollen, la nourriture préférée des abeilles. Volant de fleur en fleur, les abeilles s'arrêtent pour se nourrir, tandis qu'une partie de ce pollen se colle à leur corps, leurs pattes et leurs antennes. En transportant involontairement ce pollen et en le propageant aux fleurs voisines, elles pollinisent les plantes qui se transformeront en fruits et en graines. Ces fruits et graines sont source de nourriture pour nous, les humains, et pour de nombreux autres animaux, tout en étant le principal moyen pour les plantes de survivre dans la nature! En tournant vous-même les pièces de bois de ce jeu, vous contribuerez à écrire leur si importante histoire, tout en découvrant les différentes couleurs de pollen que les abeilles trouvent et répandent en Grèce.

Abeille pollinisant une fleur
Plan rapproché d’abeilles autour de leur nid

À PROPOS DU BEE CAMP

UN MONDE MEILLEUR EST EN TRAIN D’ÉCLORE

Le Bee Camp est la première organisation en Grèce travaillant sur la protection des abeilles et autres pollinisateurs. Au moyen des activités éducatives, de sensibilisation et de conservation, la mission du Bee Camp est de participer à la création d’un monde meilleur pour l’homme et la biodiversité. C’est à travers la vie des abeilles que le Bee Camp cherche à inspirer, responsabiliser et restaurer la relation entre les êtres humains, les plantes et les pollinisateurs.
La mission du Bee Camp est de rendre le monde meilleur pour l’homme et les pollinisateurs.

CONTACT

Des excursions écologiques dédiées ont lieu deux fois par semaine, animées par notre guide écologique.
Pour réserver votre excursion écologique dédiée, veuillez contacter notre service de relation à la clientèle.

Les programmes pour enfants sont organisés par les clubs pour enfants Little Guests. Pour plus d'informations, veuillez contacter nos clubs pour enfants.